Qu’est-ce qu’une rente ?

Les notions à connaître

Qu'est ce qu'une rente ?

L'assurance vie et les produits d'épargne-retraite permettent à l'épargnant qui a accumulé un capital de l'utiliser pour générer un revenu qu'il pourra percevoir tout au long de sa vie. Ce revenu à vie est appelé " rente viagère ", il est versé jusqu'au décès de l'épargnant (encore appelé "l'assuré "). Elle permet de lui garantir un complément de revenus tout au long de sa retraite, régulièrement et automatiquement, sans souci de gestion.

Elle est régulièrement revalorisée grâce aux rendements financiers et permet de se prémunir de la hausse du coût de la vie.

Elle permet également de protéger ses proches car au décès de l'assuré, si une réversion est prévue au contrat et choisie par l'assuré (cf ci-après).

Elle est qualifiée de "viagère" si elle vous est versée jusqu'à votre décès, ou temporaire, dans le cas contraire.

 

Comment la rente est-elle calculée ?

La rente est calculée par l'assureur, l'assuré n'a pas la main. Elle est calculée au moment où l'assuré demande à percevoir sa rente.

Concernant la rente viagère, elle dépend essentiellement de 2 facteurs :

-  du montant de l'épargne sur le contrat ;
-  de l'espérance de vie de l'assuré : plus son espérance de vie est élevée, plus le montant de sa rente viagère est faible car l'assureur doit faire durer son épargne le plus longtemps possible. Pour calculer son espérance de vie, l'assureur s'appuie sur la " table de mortalité " de l'insee.  Par exemple, l'espérance de vie d'une femme de 60 ans en 2000 était de 25,6 ans. Elle était de 26,4 ans en 2005 et de 27,3 ans en 2015.

Au décès de l'assuré, l’épargne est-elle perdue ? 

Si l'assuré a opté pour une rente viagère dite simple, celle-ci est versée tout au long de sa vie mais prendra fin à son décès. Le capital restant sur le contrat (qui n'a pas été consommé) est alors perdu.

Si l'assuré a opté pour une rente viagère dite réversible, celle-ci est versée tout au long de sa vie et continuera d'être versée après son décès partiellement ou totalement (en fonction du taux de réversion choisi, en général 100%, 80% ou 60%) au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) et cela tout au long de sa(leur) vie. Mais cette protection a un coût. Le montant d'une rente réversible est inférieur à celui d'une rente simple. L'impact dépend du taux de réversion choisi et de l'âge du bénéficiaire.

Quelle est la fiscalité de la rente viagère ?

La rente est taxée comme une pension retraite. Elle ne bénéficie d'aucun avantage fiscal spécifique. Dans le jargon de l'administration fiscale, on dit que la rente viagère est soumise au régime fiscal des "  rentes viagères constituées à titre gratuit ". Comme les revenus du travail, elle fait l'objet d'un abattement de 10%.